Comment faire une soudure à l’arc ?

La soudure est un moyen de montage permanent. L’objectif étant d’assurer la continuité de la substance à fusionner. Pour les métaux, cette continuité est faite à l’échelle de l’édifice atomique. Outre que les métaux, l’intervention d’une énergie d’activation est nécessaire, cela en raison de l’absence des forces interatomiques et aussi la compatibilité des surfaces à souder qui doit être bien en contact et sans pollution. L’opération de soudure est donc applicable aux matières thermoplastiques et aux bois. De ce fait, beaucoup de techniques d’assemblages sont possible, notamment le rivetage, boulonnage, agrafage,… ou par adhésion ou collage.

Soudure ou soudage à l’arc

Faire une soudure à l’arc consiste chauffer le métal de chaque pièce à fusionner au-delà de sa température d’assemblage. Lorsque le bain de fusion qui est situé à la limite des deux pièces se refroidit, il y aura continuité de la matière au niveau de la soudure. Les pièces sont devenus une seule . Le soudure peut atteindre l’augmentation de la température par le biais d’un court-circuit ménagé à travers les pôles positifs et négatifs du poste à souder, ce phénomène dégage une température avoisinant les 3600°C avec une lumière intense. Quelques étapes devraient être effectuées dans la réalisation de la soudure à l’arc.

Amorcer et entretenir l’arc

D’abord, l’amorçage, cette étape,  suffit d’estomper la tôle avec l’électrode d’une manière rapide afin d’éviter que l’arc colle. Le collage se manifeste au cas où les électrodes connait une humidité ou une faiblesse. La soudure sera réussie si et seulement si l’arc est stable, qui est garanti par un arc plus court que possible, les caractéristiques du milieu et celui du courant.

Réglage de l’intensité, choisir la polarité et réaliser la préparation

L’intensité se règle selon quelques variables tels que l’épaisseur des pièces à souder, la position de soudage, type d’assemblage et le diamètre de l’électrode. Pour avoir une intensité exacte, une formule (I=50 x (Diamètre électrode – 1) a été mise en place. Il est nécessaire d’avoir une intensité juste et précise pour optimiser le soudage. La polarité est un variable  qui définit la borne du poste à souder à laquelle est reliée à l’électrode qui est reliée au pôle négatif cela est appelé aussi polarité directe. C’est la polarité la plus usée car cela favorise la pénétration. Ici, le bain de fusion est serré et profond. Il existe aussi la polarité inverse pour obtenir un bain de fusion large et peu profond.  La préparation est une phase à ne pas bruler ni à négliger, ici, il s’agit de bien préparer la surface afin d’avoir un métal apparent pour assurer un bon assemblage.

Comment scier du métal ?
Comment débloquer un écrou ?